30.12.11

Sous le sapin # 1




















Sous le sapin...

Il y avait un projet qui aurait dû s'y trouver l'an dernier, mais qui a attendu plus longtemps avant de se faire une place sur mes aiguilles. 
Modèle, fil et coloris m'avaient été conseillés par le vendeur de la Droguerie parisienne. Mille mercis à lui - avec un peu de retard - car si j'aimais déjà beaucoup mes pelotes, je suis ravie du résultat.






































Le seul hic, comme toujours, c'est que Non mesdames et messieurs de la Droguerie, on ne peut pas tricoter l'alpaga et la plumette quand ils sont mis ensemble en pelote. Et que ce n'est pas rigolo du tout de refaire deux pelotes séparées à la main !






















Après ce n'est que du bonheur avec un point dentelle facile comme tout et qui avance vite. 
Et ce nuage moelleux serait bien resté autour de mon cou s'il n'avait dû rejoindre celui, plus chanceux cette fois-ci, de ma maman.



























Étole ajourée 
Modèle Étole ajourée fond de l'eau de la Droguerie
ou Étole Orly des Petites pièces et Petits plus
Alpaga Moutarde de Meaux et Plumette Fog sur la Tamise - La Droguerie
170 g du mélange - aiguilles 5 au lieu des 5,5 préconisées



28.12.11

Deux ans

Une jolie journée ensoleillée
Des cousines, oncles et tantes et une mamie réunis
Un gâteau au chocolat dans le four
Les bougies sont prêtes


On attend juste la fin de la sieste pour fêter ensemble ton deuxième anniversaire
mon petit bonhomme, mon petit garçon tout doux



26.12.11

Joyeux Noël


























J'espère que vous avez passé d'aussi bons moments que nous
et que, vous aussi, le père Noël vous a gâtés

Hé hé, moi c'est l'amoureux qui m'a gâtée, je vous montre ça bientôt !


Comme le dit Maël 
Bravo Toël ! Bravo Toël !

21.12.11

Au courrier

Quand la famille est une peu loin, on imagine des petits liens qu'on confiera au facteur.





















Improvisation non préméditée à partir des crayonnages et peinturages qui s'accumulent en ce début de vacances, pour des petits mots de Fêtes.


















 



L'occasion d'un atelier à quatre mains, deux grandes et deux encore toutes petites, pour découper, coller, envelopper et timbrer. Et, bien sûr, glisser dans la boîte aux lettres !

  

 



















20.12.11

Chevelu !





















Il m'aura fallu plus de temps que prévu pour venir à bout de la chevelure de la poupée de Maël. 
C'est vrai qu'Amy m'avait prévenue : pour une poupée garçon c'est beaucoup plus long parce qu'on est obligé de recouvrir toute la tête, brin par brin... 
Mais le résultat est vraiment doux et me plait bien.
Je n'ai pas du tout utilisé les indications de mon livre puisqu'il ne présente que des poupées filles aux cheveux longs, mais j'ai trouvé quelques tutos intéressants sur plusieurs blogs. Voici comment j'ai procédé :


# choix de la laine
J'ai hésité longtemps à acheter de la laine sur un site spécialisé, mais j'ai préféré vider un peu mon stock. Il s'agit donc d'une pelote esseulée de Cabotine de chez Phildar, coloris Miel, déjà vue ici et .


# réalisation du bonnet crocheté
Sur les conseils de Graines de carotte, j'ai adopté la méthode du bonnet crocheté. Mailles en l'air, mailles serrées et demi-brides sont devenues mes amies grâce aux vidéos de Knit Spirit
Par contre, mon modèle ayant une tête plutôt plate derrière, j'ai dû bidouiller pour adapter la forme du bonnet.

Après avoir obtenu la ''crêpe'' de 6 cm de diamètre dont parle Graines de carotte, j'ai poursuivi ainsi : une rang en augmentant toutes les 3 mailles, puis un rang en diminuant toutes les 4 mailles. Pour les diminutions, grosse bidouille intuitive, je saute une maille toutes les 4 mailles. Cela permet de faire revenir un peu le bonnet sur le front de ma poupée.
















# fixation des cheveux

J'ai suivi les conseils en image d'Amy pour une version courte. 
















Pour réaliser rapidement de nombreux brins de laine de même longueur (à peu près 7 cm), j'ai adopté cette astuce.



Enrouler la laine autour d'un morceau de carton d'une largeur égale à la moitié des brins souhaités.

Puis couper !
L'amoureux était ébahi devant tant d'esprit pratique !


Il me reste à l'habiller et je vous montre ça au plus vite !





11.12.11

Dans l'atelier de Noël...

Même si je suis peu présente par ici en ce moment, je m'active dans l'ombre !
J'ai tellement d'idées, d'envies, de projets pour cette période qui précède Noël que je pense être bien occupée jusqu'au jour J.
Mais, entre les en-cours pas finis et les cachotteries, difficile de vous montrer quoi que ce soit.

Bon, je peux quand même vous montrer la première étape du cadeau de Maël... dont je suis à peu près sûre qu'il ne visite pas le blog de sa mère - contrairement à mes autres futur(e)s gaté(e)s.


























Il me reste à 

         # sortir mon crochet pour lui faire des cheveux
         # ne pas ranger ma machine à coudre trop vite pour l'habiller
         # trier mes restes de laine pour le couvrir chaudement.

Pas grand chose en somme...



Poupée de Maël
Cousue dans un drap assez épais de mon arrière grand-mère
Modèle tiré du livre ''Poupées en chiffon'' de Corinne Crasbercu, 
acheté il y a plusieurs années, mais je n'avais jamais osé me lancer
 
















18.11.11

Petits plaisirs de tricoteuse

Petit plaisir de pouvoir improviser un modèle, même très simple.

Petit plaisir de pouvoir le partager.
Voici donc les explications pour tricoter l'écharpe douce :





















Avec les aiguilles 3,5, monter 36 mailles.
Tricoter 8 rangs de point mousse, puis 76 centimètres de jersey, et à nouveau 8 rangs de point mousse.
Là, il me reste tout juste assez de laine pour rabattre les mailles !


Pour les franges dans une laine contrastée :
Découper 5 brins de laine de 12 cm, les replier en deux et les passer à l'aide d'un crochet dans le premier rang de mailles de l'écharpe. Bloquer en faisant une tête d'alouette (terme de l'escalade... qui sait comment on appelle cette boucle en tricot ?). Égaliser les franges aux ciseaux.
Faire de même 4 franges à chaque extrémité de l'écharpe.
Succès garanti pour les séances de chatouilles dans le cou !



Petit plaisir des promenades hivernales, quand mes deux hommes portent des pulls tricotés maison, tout comme nos trois bonnets. Et sentir que c'est un peu grâce à nous toute cette douceur, non ?



16.11.11

Bien au chaud !

Le froid et la grisaille sont enfin là, mais pas à moitié cette fois.

Il me restait des pelotes du pull de l'amoureux et du pull à encolure bateau de Maël.
Deux laines douces et souples dans deux coloris que je rêvais de marier.

Voici donc de quoi réchauffer les oreilles et le cou du plus petit de la famille (en attendant les autres...).























































Le bonnet péruvien :
Bonnet norvégien des Intemporels pour bébés
Taille 2 ans
Laine Phildar Intemporel- coloris Persan
1 pelote - aiguilles 4

Modifications : 
Exit le pompon, remplacé par un rang de mailles serrées au crochet (eh oui !) et deux tresses attachées aux oreilles. Les oreilles ont été raccourcies d'un bon centimètre et elles sont déjà bien couvrantes. 


L'écharpe douce : 
Modèle improvisé
Taille 2 ans
Laine Phildar Cabotine- coloris Miel 
1 pelote tout juste - aiguilles 3.5


3.11.11

Profiter # Se projeter

Nous allons - encore - déménager cet hiver.
Mais cette fois cette maison sera bien la nôtre !



































En attendant, j'essaie de saisir la lumière si présente dans notre appartement.
Et j'en profite, ne sachant pas si elle inondera ainsi notre futur chez-nous.




























Et bien sûr, je pense beaucoup à ce que pourra être cette première maison que nous pourrons aménager à notre goût.
Pour mon petit carnet à idées virtuel, j'ai découvert Pinterest. Grâce à lui, je peux enfin garder la trace de mes flâneries sur la toile.

Vous connaissez ?
- sûrement, car je suis un peu en retard sur les nouveautés du web...-

29.10.11

Petites rayures




















Une jolie laine que je vous avais montrée ici.
Un fil doux et chaud acheté il y a presque deux ans, dans deux couleurs que je prédestinais à de petites rayures.
Le résultat me plait bien.

























Mais il aura fallu beaucoup de bidouilles et de réflexion pour en arriver là à partir du modèle d'origine.
Avec les rayures il a fallu calculer juste pour les coutures.
Pour une bande de boutonnage contrastée, j'ai remonté des mailles plutôt que des les tricoter en même temps que le corps.
Les bords au point mousse ont été remplacés par des côtes.




















Et surtout, j'ai passé beaucoup (trop) de temps à me dépatouiller avec les erreurs du patron - calcul des mailles inexact, diminutions mal indiquées... C'est assez rageant.
Surtout qu'une fois de plus, il taille petit et que mon petit bonhomme n'en profitera pas très longtemps...




















Un grand merci quand même à la vendeuse de laine qui m'a conseillée pour rattraper mes bidouilles d'encolure et qui a trouvé dans son stock les boutons qui se mariaient avec la laine - mission quasi impossible vues les nuances. 
Mon loulou va le découvrir demain. Espérons qu'il lui plaira autant que le précédent !


Le petit gilet rayé :  
Cardigan raglan des Intemporels pour bébé
Taille 2 ans pour un 18 mois
Laine Guéret de Fonty - Coloris ardoise et amande
1,5 pelotes de chaque - Aiguilles 3.5


27.10.11

Rasta... et 22


22 mois de câlins
22 mois que je respire le doux parfum de ses cheveux




















Mais à force de jouer avec ses bouclettes , mon petit bonhomme s'est fait sa première dreadlock.
On attendra le lycée, hein ?

14.10.11

Du bleu... mais pas que

Parmi tout ce que j'avais cousu avant la naissance de Maël, je pense que ce qui m'a le plus servi - et me sert encore - c'est ce petit tapis à langer.

Quelle injustice alors de ne jamais vous l'avoir montré !





Et pour occuper le loulou pendant le change, un petit hochet girafe, tout doux, dans lequel est glissé un grelot.



















Tapis à langer et hochet girafe - les deux, modèles maison
Pour l'assemblage du tapis, j'ai suivi le super tuto de fred
Toile cirée Ikea (collection d'il y a quelques années...),
éponge de récup', velours et seersucker oranges du stock

Pour plus de bleu, c'est ici


4.10.11

Rabattre / monter des mailles


















































Un petit pull à peine terminé et adopté, un autre est aussitôt sur mes aiguilles. 
On dirait bien que je reprends un rythme plus régulier...











































Quand je dis adopté, c'est que Maël garderait bien son pull pour aller dormir, et malgré la chaleur des derniers jours... J'avoue que cela me fait trèèèèès plaisir !

28.9.11

Weekend à la mer















































Un weekend dans la Manche tous les trois. Quel bonheur !


Le petit pull pour Maël :
Pull à encolure bateau des Intemporels pour bébés
Taille 2 ans mais j'obtiens plutôt un 18 mois
Laine Phildar Cabotine - coloris Miel - 3 pelotes - aiguilles 3,5

19.9.11

Parfums d'été, parfums d'automne

Depuis la rentrée, nos petits déjeuners avaient encore un peu le goût des vacances.

Confiture aux figues fraîches





















Ce weekend, ils ont quand même compris que l'automne était bien là et se sont mis au parfum.


Confiture potiron - abricot



















Confiture aux figues de belle-maman :

Dans un faitout, mélanger les figues à peine cueillies et découpées avec le sucre.
(700 g de sucre par kilo de figues, on peut en mettre davantage pour que la confiture prenne mieux, mais je la préfère moins sucrée).
Couvrir d'un linge et laisser reposer une nuit.
Au matin, porter à ébullition puis laisser cuire à petits bouillons environ 40 minutes en mélangeant.
Verser dans des pots propres, visser les couvercles et retourner immédiatement pour stériliser. Attendre le refroidissement pour les retourner.

Confiture potiron-abricots :

Pour 4 pots, compter 1 kilo de chair de potiron, 750 g de sucre, le jus d'un citron et 250 g d'abricots secs.
Dans un faitout, mélanger le potiron épluché et coupé en morceaux avec le sucre. Dans un grand bol, faire tremper les abricots secs dans de l'eau chaude. 
Couvrir chaque récipient d'un linge et attendre une nuit.
Au matin, couper les abricots en lanières et les ajouter au potiron.
Porter à ébullition puis laisser cuire à petits bouillons environ 25 minutes en mélangeant.
Mettre en pots de la même manière.